Accueil » Takashi Nemoto

Takashi Nemoto

takashi nemoto

L'Artiste

Nemoto est né à Tokyo, il dessine depuis l’enfance, avec des thèmes et des obsessions qui resteront cohérents jusqu’à maturité : l’une de ses premières histoires de manga, à partir de la troisième année, montrait l’empereur Hirohito battu dans les bains publics et finalement contraint de faire pipi dedans.  Lassé par le manga populaire contemporain qui l’entourait, ignorant les innovations underground, Nemoto a cessé de dessiner à l’âge de treize ans. Sa découverte aléatoire de “Jonetsu no Penguin Gohan” par Teruhiko Yumura , à la fin des années soixante-dix, a ravivé son enthousiasme pour les mangas.

En 1981, il publie son premier article dans le magazine Garo, qui encourage les artistes underground et alternatifs. Il crée deux personnages, l’égoïste Sakigi Yoshida et le passif Toukishi Murata, qui incarnent les deux extrêmes de l’être humain et, à travers eux, des évents essayant d’être le plus vulgaire possible.

Dans son œuvre, l’abjection et la dégradation humaines ont une matrice agressive et politique, une attaque totale lancée au plus fort de la bulle économique, contre les valeurs du monde du travail japonais et contre les notions de fierté nationale et raciale. Depuis ses premières œuvres, Nemoto devient l’un des auteurs les plus prolifiques du monde de l’art underground, de ses œuvres pour Garo, à l’illustration de pochettes de CD de musique, en passant par des contributions avec des bandes et des illustrations dans des magazines japonais de musique pop et de culture pop. Avec le critique culturel Manabu Yuasa, il est co-auteur d’une étude fondamentale sur la culture de rue sud-coréenne.

Ses œuvres les plus célèbres et les plus controversées ont été rassemblées dans l’anthologie “Monster Men Bureiko Lullaby”, initialement publiée au Japon en 1990 et traduite en anglais par PictureBox en 2008.

Ses oeuvres

2 résultats affichés