Accueil » Jean-Marie Picard

Jean-Marie Picard

JMP

L'Artiste

Quand Jean-Marie Picard parle de dessin, il évoque ses gammes. Les croquis préparatoires sont innombrables pour s’ajuster à ces grandes feuilles de papier qu’il chérit. 160 centimètres par un mètre vingt de pâleur vierge sur laquelle la mine de plomb d’abord puis le fusain se déposent en éclats, de réserves en montages de gris pour que la lumière soit. Ce n’est pas le sujet qui impose des contrastes violents et sombres, cette lutte entre noir et blanc, c’est la façon d’un graveur sur bois de dessiner avec force. Et les sujets, l’artiste les aborde sans concession avec l’âpreté d’un Egon Schiele, si directe. Il n’y a pas une absolue nécessité de réalisme le trait étant guidé plus par une sorte de colère intérieure que par la sagesse d’une reproduction rétinienne. Jean Marie Picard ne ment pas. Il observe aussi que nous vivons dans une société dite évoluée, prophylactique, technologique, communicante mais que nous tenons toujours le gourdin, prêts à la plus inouïe des violences. Il est d’ailleurs en train de travailler à une autre série de dessins inspirés par les trois contes de Flaubert, dont la Légende de Saint Jean L’Hospitalier : Un jour coeur féroce tu assassineras tes parents… Pour s’apaiser et ne pas laisser pousser les ronces de la rage face aux injustices et à la cruauté, il y a aussi le temps pour regarder les gravures des maîtres anciens, comme Holbein, Ugo da Carpiou le Maître des cartes à jouer…

 

Philippe SAULLE

Ses oeuvres

15 résultats affichés